Sélectionner une page

Créer ta stratégie digitale efficace : les étapes clés pour réussir

 

Pas besoin d’embaucher les meilleurs webmarketeurs du net ou d’investir dans des outils coûteux pour mettre en place une stratégie digitale efficace, qui amène de bons résultats. L’important est avant tout de s’intéresser aux bases du marketing puis de prendre un crayon, un papier et de réfléchir un instant en se posant les bonnes questions. Comme toutes stratégies, une stratégie digitale évolue avec le temps, rien n’est fixé dans le marbre à jamais. Mais pour t’aider à mettre en place ta stratégie webmarketing, j’ai rédigé cet article qui t’aidera à te poser les bonnes questions et développer la meilleure stratégie pour ton business.

 

Qu’est-ce que le webmarketing ?

Avant de se lancer dans la création d’une stratégie digitale ou d’une stratégie de webmarketing, il me parait important de définir ce que c’est. Alors qu’est-ce que le webmarketing ?

Les plus malins auront compris qu’il s’agit simplement de l’ensemble des stratégies marketing utilisé dans l’environnement du digitale et d’internet. Super ! Nous voilà plus avancés. Mais qu’est-ce que le marketing alors ? Eh bien, il n’existe pas de définition claire à ce sujet (comme on peut le voir sur cette définition de Wikipédia). Mais pour simplifier la création de cet article nous diront que le webmarketing est l’ensemble des processus visant à créer, communiquer, délivrer et échanger des offres qui ont de la valeur pour les clients, les consommateurs, les partenaires et la société au sens large ».

Ok… À partir de cette définition nous allons pouvoir mettre en place une stratégie digitale efficace qui a pour but de définir les actions que nous allons mettre en place pour faire connaître et vendre nos produits aux internautes intéressés. Ça t’intéresse ? Alors allons-y !

 

Développer la bonne stratégie webmarketing pour ton business

Bien cibler son audience

Définir les moyens à mobiliser

Définir des objectifs clairs

Utiliser la méthode C.A.D.O

Mes meilleurs conseils stratégiques

Étape 1 :
Le secret d’une bonne communication : le ciblage

Avant de lancer sa stratégie digitale, il parait logique de savoir à qui on s’adresse. Quelle est l’audience que l’on vise… Pourtant la plupart des blogueurs ou des webentrepreneurs qui se lancent en ligne ne ciblent clairement pas assez leur audience.

Tu dois réfléchir tel un sniper. Ne pas avoir une “stratégie du missile”. Je m’explique : Pour avoir une stratégie efficace, il faut être le plus précis possible. On a souvent tendance (surtout quand on débute en ligne) à se dire “Je ne vais pas fermer, je veux un max de clients. Je vais viser large”. C’est la pire des erreurs.

Pour imager un peu mon propos, prenons l’exemple d’un webentrepreneur qui lance un business sur “Comment avoir une prise de note efficace” en vendant des formations en ligne. C’est déjà un marché très ciblé n’est ce pas ? Quand on demande à cet entrepreneur qui est sa cible, il répond : “Tous ceux qui prennent des notes. Les étudiants, les professionnels en réunion, les journalistes…” Il cible large.

Pourtant, on ne communique pas de la même façon avec des étudiants et des journalistes. À vouloir cibler tout le monde, il y a de fort risque que son message ne parle à personne. Viser large et donc contre-productif.

À l’inverse, il aurait pu cibler les étudiants en école de journalisme. Ce cœur de cible est clairement plus restreint, mais de cette manière, il pourra créer une stratégie digitale beaucoup plus efficace et donc, vendre plus. Et rien ne l’empêche l’année d’après, de lancer une nouvelle stratégie en ligne en ciblant “les étudiantes motivées ayant ratées leurs 1ere année d’études”. Et refaire un carton.

Quelles questions se poser pour bien cibler son audience ?

Pour bien cibler son audience, on créé un persona. C’est-à-dire le client idéal qu’on souhaiterait avoir. Ensuite on se pose les questions suivantes :

  • Qui est-il ? (prénom, age, sexe, centre d’intérêt, métier, …)
  • Quels sont ses désirs ?
  • Quelles sont ses attentes ?
  • Comment parle-t-il ?
  • Que fait-il ?
  • Où se trouve-t-il ?

C’est une tache qui peu paraître longue et fastidieuse, mais il ne faut la faire qu’une fois et le jeu en vaut la chandelle : une communication clairement plus efficace et plus de ventes.

 

Étape 2 :
Définir les moyens à mobiliser dans ta stratégie digitale

 

Maintenant que tu sais précisément qui tu vises, tu vas pouvoir définir les moyens que tu vas utiliser pour le toucher. Différents moyens sont à ta disposition suivant ton persona, l’avancé de ton projet, ton budget et tes objectifs.

 

 Où déployer ta stratégie online ?

C’est à partir de maintenant que tu vas comprendre l’intérêt de cibler précisément son cœur de cible. Si tu as bien travaillé l’étape 1, tu sais où se trouve ton cœur de cible sur Internet. Quels sites il visite, les réseaux sociaux où il se trouve. C’est sur ces plateformes que tu dois être également.

Si ton cœur de cible est dans la tranche d’age des 50 ans, communiquer sur Instagram ne va clairement pas être le meilleur choix. Pinterest pourra se trouver être un meilleur choix. Et inversement si tu vises un public de moins de 30 ans, communiquer sur Pinterest ne te donnera pas les meilleurs résultats, privilégie plutôt Instagram.

Pourquoi ? Tout simplement parce que la fréquentation des réseaux sociaux et étroitement liée à l’âge. Autrement dit, à chaque tranche d’âge son réseau social. 

 

Avoir une vision long terme ou court terme pour ta stratégie

Suivant les choix que tu fais pour ta stratégie, tu auras des résultats plus ou moins rapide. Certaines actions te demanderont beaucoup d’effort pour de gros résultats, mais dans un laps de temps plus long. À l’inverse d’autres actions peuvent être plus rapide à mettre en place pour donner des résultats en quelques jours, mais ne seront pas efficace continuellement.

 

Exemple de moyen pour stratégie long terme :

  • Référencement naturel (SEO)
  • Liste emailing
  • Réseaux sociaux

 

Exemple de moyen pour stratégie court terme :

  • Publicité en ligne (SEA)
  • Affiliation
  • Réseaux sociaux

 

Tu vas me dire “Il y a réseaux sociaux dans les 2 sections”. Effectivement, car en sachant bien s’y prendre les réseaux sociaux peuvent être un moyen de se faire connaître rapidement (donc stratégie court terme) ou peuvent également demander beaucoup d’effort (long terme). Mais personne ne sait la durée de vie d’un réseau social. Certains réseaux (comme Myspace) sont devenus obsolètes du jour au lendemain. J’aurais donc tendance à dire que les réseaux sociaux ne sont pas une stratégie long terme.

 

Ton budget influence directement ta stratégie digitale

Comme dans tous les secteurs, avoir un bon budget de départ facilite la tâche. C’est pareil sur Internet. Si tu as un budget conséquent, tu peux utiliser la publicité en ligne (SEA) sur Google, Facebook, Youtube ou Instagram en parrallèle d’un bon référencement naturel pour profiter de vente rapidement, tout en ayant une stratégie long terme également.

Si par contre tu as un plus petit budget, je ne te conseille pas la publicité en ligne, mais plutôt le référencement naturel. Même si la pub en ligne semble être une bonne affaire, elle demande du temps et des optimisations avant d’être vraiment rentable. Ne soit pas avare, ni trop pressé. La gestion de ton budget reste la clé de ta survie sur le net.

Étape 3 :
Tes objectifs : Le cœur de ta stratégie webmarketing

Sans objectifs tu n’auras pas de résultat. J’ai longtemps fait cette erreur, d’avancer à l’aveuglette pour au final me disperser et avoir des résultats médiocres. Prendre le temps de se fixer des objectifs permet de savoir où l’on va, ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et de rectifier le tir.

 

Comment définir ses objectifs ?

Pour définir des objectifs on utilise la méthode SMART. Tes objectifs doivent donc être :

  1.  Spécifique : Il s’agit d’être précis. Au lieu de “augmenter le trafic du site” préférer “Attirer 300 visiteurs ciblés avant la fin mars”
  2. Mesurable : Pose toi la question “Combien ?”. Il doit y avoir des chiffres dans tes objectifs.
  3. Atteignable : À tu les moyens d’atteindre tes objectifs ? Si tu veux rester motivé, n’ai pas une ambition démesurée.
  4. Réalisable : Tes objectifs doivent être pertinents. Ne vise pas 10 000 visiteurs le mois de lancement de ton site par exemple.
  5. Temporellement défini : Avoir un laps de temps par objectif permet de se fixer une deadline avant de revoir ses objectifs.

En utilisant la méthode SMART tu vas pouvoir te fixer des objectifs facilement et  analyser le développement de ton activité en ligne.

 

Les principaux objectifs webmarketing

 Dans ta stratégie digitale, comme dans le marketing en générale, il existe 3 grands groupes d’objectifs :

  1. Attirer : Faire connaitre son activité et ses offres.
  2. Impliquer : Faire passer à l’action, à l’acte d’achat.
  3. Fidéliser : Récompenser les clients qui reviennent.

Si tes objectifs SMART rentrent dans ces 3 groupes principaux d’objectifs : tu as un bon carnet de route pour suivre et développer ta stratégie digitale.

“Étape 4 :
Utiliser la méthode C.A.D.O pour optimiser sa stratégie

Dans cette étape, je vais partager avec toi ma stratégie personnelle : la méthode CADO. Le pur hasard (ou pas)fait qu’elle s’appelle de cette façon. Je te l’explique et tu vas comprendre tout l’intérêt de cette méthode.

 

1) Créer du contenu : l’essence même d’internet

Tu as peut être déjà entendu parler du “Content Marketing”, le marketing de contenu en français. L’idée de cette stratégie est simplement de créer du contenu de différentes natures (articles, vidéos, images, …) pour augmenter le nombre de “points de contacts” entre une entreprise et les futurs clients. Comme internet est une centralisation de contenu, c’est la stratégie idéale. L’idée est simplement de créer du contenu de qualité, intéressant, attractif et pertinent. De cette manière, l’entreprise établie son expertise auprès du consommateur et une relation de confiance commence à se créer. Ce qui favorise l’acte d’achat.

Si tu débutes sur Internet, il peut être intéressant d’établir une routine de création de contenu, du type “créer au minimum un contenu par jour à partager sur le net”. Attention tout de même à toujours privilégier la qualité à la quantité. Je conseille donc de se focaliser sur une à deux plateformes pour partager son contenu. Inutile d’être à la fois sur son blog, sur Youtube, sur Intagram, sur Twitter…

 

2) Analyser l’impact de son contenu pour devenir meilleur

Une fois le contenu mis en ligne, reste attentif au retour des internautes sur celui-ci. Quel(s) conseil(s) te donnent-ils ? Sont-ils pertinents ? Analyse également quels sont les contenus qui sont les plus commentés, les plus partagés. De cette manière, tu pourras améliorer ta création de contenu en passant aux étapes suivantes.

Aussi, tu peux analyser le contenu de tes concurents. Quels sont les contenus qui fonctionnent pour eux ? Comment pourrais-tu t’en inspirer et l’améliorer ? Attention tout de même à ne pas reproduire le même contenu. On à trop souvent tendance à voir le même contenu reproduit partout sur Internet quand quelque chose à du succès.  C’est contre-productif, il faut mieux se démarquer que d’être une mauvaise copie noyée dans un océan de contre-façon.

3) Dupliquer le contenu qui fonctionne

Tu as écrit un article qui a cartonné ? Pourquoi ne pas en faire une vidéo ? De cette manière, tu n’as pas à créer de nouveau contenu en tant que tel, mais juste à changer le support. Tu gagnes donc du temps et tu sais d’avance que c’est un sujet qui va intéresser.

Ça fonctionne aussi avec la forme de ton contenu. Si par exemple, tu as écrit un article sous forme de liste à puce où tu listes les meilleurs outils pour travailler le bois. Ça a cartonné. Alors duplique le concept en écrivant un article sous forme de liste à puce où tu listes les meilleurs façon de traiter le bois par exemple.

 

4) Optimiser son contenu pour plus d’impact

Tu as écrit un article sur un sujet intéressant, tu étais sûr de faire un carton auprès de ton audience et pourtant… Le succès n’a pas été au rendez-vous. Ton contenu n’étais peut être pas optimisé. Parfois, simplement en changeant le titre d’un article, sans toucher au contenu en tant que tel, on passe du simple au triple en terme de lecteur. Quand on fait l’expérience de ce genre de chose, on comprend tout de suite l’intérêt d’avoir des bases en copywriting.

De la même façon, pour bien référencer ses articles sur Google, ou ses vidéos sur Youtube, ont doit optimiser sont contenu pour le référencement. Est-ce que c’est compliqué ? Pas vraiment, cela demande juste de prendre le temps. Des logiciels comme Yoast SEO pour la rédaction d’articles ou Tubebuddy pour les vidéos Youtube t’aideront à placer ton contenu dans le top des recherches de ta thématique.

 

 

 

Étape 5 :
Mes meilleurs conseils stratégiques pour aller encore plus loin

 

On arrive à la fin de cet article et logiquement maintenant, tu sais comment lancer une stratégie digitale efficace pour réussir sur Internet. Mais pour mettre toutes les chances de ton côte je vais partager avec toi quelques-uns de mes meilleurs conseils stratégiques. C’est partie. 

 

  1. Créer une carte d’identité de ton persona que tu peux visualiser quand tu créés du contenu (avec une photo)
  2. Créer des articles pour être présent sur Google et des vidéos Youtube pour un référencement plus rapide 
  3. Te créer un calendrier de contenu pour ne pas perdre de temps à réfléchir à ce que tu dois faire et être régulier
  4. Ne pas être une copie de ce qui se fait déjà en ligne : tester, rester originale, rester soi-même
  5. Avoir les bons outils (comme WordPress, Systeme.io, Tubebuddy, …)
  6. Être patient et persévérant.
  7. Se former continuellement

Pin It on Pinterest